Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo-carre.jpg.png

En 2006 six noms de la mode éthique décident de créer l’AME.C’est donc à  l’initiative de Veja, Tudo Bom, Ideo, Ethos, Seyes et Cruselita,  que les Acteurs de la mode éthique se réunissent et se structurent autour d’une fédération.

 

Pourquoi ? De part cette envie de partager et d’échanger sur des thèmes, des problématiques communes, afin de mutualiser et de créer des synergies interentreprises ; en discutant sur les problématiques des filières par exemple.

 

L’idée ? Regrouper, mettre en avant la « création responsable » et favoriser les échanges, partager les informations et mutualiser les actions.

 

Pour qui ? Toutes les marques qui ont une démarche responsable et un vrai projet responsable

 

L’action de la Fédération comporte deux volets :

·         La mise en place d’actions ciblées destinées aux membres de la Fédération, afin d’améliorer la performance économique des entreprises. Cela se traduit par la veille économique-financements, sourcing, positionnement, bonnes pratiques sociales et environnementales-, des études, salons, ventes- fairy days -contribuant à augmenter la notoriété et la visibilité des membres et de leur Fédération.

L’idée étant d’avoir le plus d’éléments possibles afin que les membres puissent se développer  au mieux. La veille représente donc un travail important de l’AME.

Des évènements ponctuels sont également mis en place : des petits-déjeuners durant lesquels les entrepreneurs échangent sur différents sujets comme la distribution ou les questions de sourcing par exemple.

Par ailleurs, l’AME aide les entrepreneurs à entrer en contact avec l’extérieur, facilitant les connexions des marques avec l’extérieur. Cela se traduit aussi par une certaine proximité avec les entrepreneurs afin de bien comprendre leurs problématiques et garantir l’efficacité de la démarche.

·         La sensibilisation des professionnels et du grand public notamment par l’organisation d’évènements ponctuels tels que des ventes éphémères.

 

Comment en faire partie?

Avant d’entrer dans la Fédération, l’AME réalise un audit préalable, durant lequel est étudié avec soin le projet afin de vérifier s’il s’agit bien d’une véritable démarche éthique et environnementale. L’adhésion ne sera valable que si 75% des membres du collectif approuvent l’audit.

 

En janvier 2010 Laure Saint Martin entre chez l’AME et devient coordinatrice de la Fédération. Cette dernière a donné vie à  « un petit supplément d’AME », le blog de la Fédération. L’idée étant de regarder la mode avec un prisme développement durable mais aussi de clarifier certains sujets dont les informations données sont- la majorité du temps- incomplètes ou erronées.

ame.png

 

 

 

A ce jour, dix entreprises font partie de la Fédération et deux autres sont en voie d’intégration.

 

La fédération souhaite donc d’une part apporter l’information la plus qualitative possible, mais aussi sensibiliser le plus grand nombre à la création dans la mode responsable.  L’AME est démocratique dans son fonctionnement, c’est pourquoi la présidence tourne tous les six mois, chaque marque imprime sa vision au cours de cette période et des groupes de travail sont constitués afin d’aider au mieux les membres.

 

L’Ame propose un service sur-mesure à ses membres pour coller au plus près des contraintes auxquelles ces derniers sont confrontés.

L’idée est donc de réaliser des économies d’échelle en jouant la carte du collectif.

 

Le mot de la fin ?

«Le collectif », l’idée que des entreprises concurrentes soient capables d’établir de vraies synergies, qui collectivement construisent une autre économie mais aussi une autre concurrence ».

 

C’est donc le pari d’un développement collectif des acteurs de mode responsable qui constitue l’essence même de ce projet.

 

 

http://blog.supplement-d-ame.org/


Tag(s) : #Apprendre

Partager cet article

Repost 0