Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo-NU.jpg

Certains ne sont peut-être pas au courant, mais il existe depuis 2007 une marque française de jean bio, appelée Nu. Littéralement, le jean Nu fait office de seconde peau…

La ‘jeannerie’ est très polluante, de part des techniques de traitement hautement toxiques tant pour la Nature que pour l’Homme.

Deux mordus de jeans : Maxime G et Jean-Philippe P ont eu l’idée de se lancer sur ce marché très fermé, flambeau repris  par Jérôme Schatzman en 2009.

Il s’agit de la seule marque française de jean bio, présentation avec Jérôme Schatzman.

 

Quelle est la philosophie de Nu ?

« Proposer des produits sans traitements, sans sablage (technique très polluante). Mettre en avant un denim brut qui aura sa propre vie et se transformera au rythme des saisons.

Le jean Nu véhicule une certaine idée de simplicité, un produit minimaliste destiné aux hommes qui généralement n’ont pas réellement besoin de fioritures sur leurs vêtements.

 

NU1.jpg

 

La démarche des créateurs du jean Nu va dans ce sens : mettre à disposition des hommes un jean  qui convient à 80% d’entre eux. L’idée qu’ils pourront l’arborer tous les jours sans aucun problème.

Une  logique d’épuration  -des lignes- et de simplicité d’un basique réalisé bien sûr avec du coton bio.

Nous  achetons la matière première en Turquie, l’approvisionnement se réalise non loin de l’usine qui respecte les droits de l’Homme. Entreprendre les choses simplement et de manière efficace passe par le local. Nous avons aussi développé une gamme de boxers.

 

Nu vend sur Internet et dans une quinzaine de points de vente en France et au Japon.

Les partenariats sont à l’honneur chez nous ; nous nous sommes associés avec Ideo qui distribue Nu en Belgique, au Bénelux, en Allemagne, en Autriche ainsi que dans les pays Scandinaves. Cela nous permet de tester  le marché et d’observer comment la clientèle réagit par rapport au produit.

 

NU2.jpg

 

Nu s’engage éthiquement et c’est pour cela qu’elle a intégré la Fédération des Acteurs de la mode éthique (AME) afin d’aller plus loin et de participer à l’émulation collective auprès des autres membres.

Notre objectif : devenir la marque de référence de l’homme dans une logique de simplicité. Fidéliser nos clients sur des produits d’usage quotidien dans l’esprit du développement durable, tout en étant minimaliste, cela est primordial chez nous.

Des  lignes simples pour une utilisation maximale, Nu est l’anti fast fashion ! »

 

Les différences avec un jean classique ?

« Il n’y a pas de différence de toile de denim, la différence se trouve dans les traitements. En effet, nous ne pratiquons ni le sablage –qui adoucit la matière et nécessite l’usage massif de chimiques- ni le stone wash du jean qui sont très polluants et  requièrent une utilisation massive de l’eau.

C’est principalement en raison  de cela que notre jean est bio C’ FAIRE UN FOCUS LA DESSU, mais en termes de qualité c’est la même chose. »

 

Le mot de la fin

« Privilégier la qualité, partir d’une pièce basique, de très bonne qualité dont l’impact environnemental est moindre, et qui  s’associe à une seconde peau. Il s’agit d’un élément très important de la garde-robe ; le jean Nu permet de diffuser l’idée du développement durable au travers du jean. Pourquoi est-ce si important ? Car tout le monde a un jean ! »

 

NU3.jpg

Tag(s) : #Apprendre

Partager cet article

Repost 0