Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une réflexion profonde sur le street art et le carton. Pas de vandalisme, d’affichage ou de dégradation dans ce concept hybride qui se place entre l’écologie et le street art et cette idée judicieuse d’exploiter le carton…

 

ppp.jpg

 

C’est durant la nuit de la Saint-Sylvestre que ce jeune artiste prend la décision de « faire des choses » en 2012, Pierre Gregori décide de créer des stickers d’un nouveau genre.

 

Le support ? Du carton, des marqueurs sans produits nocifs et de la gouache ! Sa marque de fabrique ? La moustache que l’on retrouvera sur toutes les séries numérotées de l’artiste, qui s’investit également dans la peinture, un style très graphique rappelant les cartoons et les vieilles BD. Chaque série est numérotée (50 exemplaires), chaque pièce est unique car réalisée à la main… et toujours la fameuse moustache !

 

moustache.jpg

 

 

L’artiste les dispose un peu partout dans Paris à l’aide de pâte à fixe. « A partir du moment où je les ai posés, je ne maîtrise plus rien. C’est un peu comme un ‘Où est Charly’ géant ! »

 

Sur sa page facebook il nous donne des indices pour les retrouver, à la manière d’un jeu de piste. Il appartient à chacun de les prendre, les déplacer, les garder. Une fois que vous les avez trouvés, prenez-vous en photo et envoyez-lui! Le partage détient un rôle prédominant dans sa démarche.

 

photo.jpg

 

Les stickers à moustache commencent à se faire un nom à Paris, la Rochelle et Amiens. Et depuis le week-end dernier Lille accueille la moustache avec joie ! Mais Pierre Gregori ne s’arrêtera pas là et projettes même d’aller poser ses sympathiques créations dans d’autres pays.

 

bat.jpg

 

Check it out !

facebook.com/repier.gregori

Tag(s) : #A suivre

Partager cet article

Repost 0