Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

artuniversitedelaterre.jpg

Le week-end dernier avait lieu l'Université de la Terre, à l'Unesco, deux jours de rencontres et de débat autour du thème « Bâtir une nouvelle société ».

L'université de la Terre initiée en 2005 par le Président de Nature et Découvertes, François Lemarchand se veut comme « un carrefour de réflexion et de débat sur les grands thèmes de la société » (Pyschologies Magazine, L'UNIVERSITE DE LA TERRE 2011.

A cette occasion, Hypethic a assisté à l'une des nombreuses conférences tenues ce week-end. Le thème ?  « L'engagement pour la nature il n'est jamais trop tard pour agir ».

Deux intervenants pour ce débat, la navigatrice Maud Fontenoy, qui s'est lancé de grands défis en solitaire -s'il vous plait- et qui a créé une fondation éponyme pour la défense des Océans, et Tristan Lecomte, fondateur d'Alter Eco, marque de jus issue du commerce équitable, et de Pur Projet qui lutte contre la déforestation.

Nous avons débuté cette conférence en constatant qu'en effet il y avait eu peu de changements dans les grandes décisions internationales depuis qu'en 1985 les climatologues avaient  tiré la sonnette d'alarme et la conférence de Rio datant de 1992 n'a pas non plus eu les résultats escomptés.

L'éducation joue un grand rôle dans l'éveil à la conscience écologique, en effet comme le souligne Maud Fontenoy, les enfants, les adolescents n'ont pas encore de réflexes tels que les adultes peuvent avoir et sont donc -en général- assez réceptifs aux messages écologiques. En intervenant dans tous types d'écoles Maud Fontenoy aide les jeunes à « être conscients, comprendre comment fonctionne la planète ».

Cette rencontre de deux engagements, une femme pour les océans, un homme pour la forêt, n'est pas anodine ; les combats sont cohérents : les réserves d'eau ne sont plus constituées naturellement lorsque la déforestation favorise les sécheresses. L'enjeu : la survie de l'Homme. « 80% de la biodiversité vient des Océans » nous rappelle Maud Fontenoy.

Par ailleurs, la médecine trouve dans la  Forêt ainsi que dans le Grand Bleu des éléments essentiels pour la constitution des médicaments.

Différents axes sont possibles pour remédier à tout ceci, l'engagement dans des Fondations, la compensation carbone, le fait de moins manger de viande (« 70% des surfaces agricoles sont destinées à l'alimentation animale », Tristan Lecomte)…apporter un peu plus de nature dans les villes aiderait aussi à modifier les comportements.

« Ca commence toujours par des petites actions », Maud Fontenoy

Il est vrai que la conscience collective n'a pas encore intégré la démarche écologique, mais, les différentes crises politiques et catastrophes naturelles aidant, le changement est en marche.

Le mot de la fin ?

« L'écologie c'est aussi la modernité et les actions de demain » Maud Fontenoy, « se développer dans un sens qui aille vers la satisfaction durable de l'Humain » Tristan Lecomte

Tag(s) : #Apprendre

Partager cet article

Repost 0